mardi 23 février 2016

Comment devenir chauffeur VTC

Depuis 2012, l’activité de véhicule de tourisme avec chauffeur (VTC) est devenue très règlementée. Plusieurs dispositions législatives viennent encadrer cette profession qui a connu un succès de taille.

Les conditions préalables
Les futurs chauffeurs sont tenus d’être titulaires d’un permis B en cours de validité depuis plus de 3 ans.
Sont exclus de l’autorisation d’exercer les personnes :

·      ayant eu une peine d’au moins 6 mois de prison
·      ayant un retrait de 6 points sur leur permis de conduire
·      n’ayant pas le bulletin n°2 de leur casier judiciaire vierge

L’accès à l’exercice de la profession

Le candidat a plusieurs possibilités qui s’offrent à lui afin de devenir chauffeur VTC :
  • Le passage  de l’examen VTC

Ou 

  • Déposer une demande d’équivalence par expérience à la préfecture de son domicile. L’expérience doit être d’au moins 1 an en tant que chauffeur professionnel de transport de personnes au cours des 10 années précédant la demande de carte professionnelle.
A cela s'ajoute 
  • Le suivi de l’enseignement de prévention et secours civiques (PSC1) 
La demande de carte professionnelle

Le chauffeur de VTC doit détenir une carte professionnelle pour exercer son activité.
La demande de la carte professionnelle de véhicule de transport avec chauffeur (VTC) doit être adressée par écrit au préfet du département de son domicile. Elle doit être complétée des éléments suivants :
·      L’attestation de réussite de l’examen VTC ou un document permettant de justifier de l’expérience d’au moins 1 an en tant que chauffeur professionnel de transport de personnes à temps complet (12 mois de fiche de paie)
·      L’attestation Prévention et Secours civique de niveau 1
·      Un certificat médical de moins de 3 mois délivré par un médecin agréé

·    La carte professionnelle est délivrée au plus tard dans les 3 mois suivant la demande


Dispositif légal concernant les titulaires de la carte professionnelle VTC

Stage de formation continue
Tous les 5 ans, le chauffeur doit suivre un stage de formation continue, d’au moins 7 heures. Celui-ci est dispensé par un organisme de formation agréé.

Ce stage permet d’actualiser ses connaissances sur tous les aspects du métier : règlementation des transports et Codes de la route, nouveaux sites les plus fréquemment desservis, évolutions dans la relation client et la gestion de la mission de transport

À l’issue du stage, l’organisme de formation délivre au chauffeur, une attestation valable 5 ans.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire